FRANÇOIS DUPÉRÉ

CAPORAL (ret)


François a servi comme fantassin et disséminateur au sein de l’infanterie et l’équipe tactique d’opérations psychologiques du Royal 22e régiment. Après une première mission en Bosnie, il a été déployé à deux reprises en Afghanistan. En avril 2011, il a été victime d’un attentat suicide qui a failli lui coûter la vie, alors qu’un kamikaze chargé de 150 livres d’explosifs s’est fait détoner à deux mètres de lui. La liste de ses blessures s’avère longue: veine jugulaire sectionnée, oeil crevé, mâchoire réduite en miettes, tympan défoncé, perte d’un poumon et de l’usage d’une main, sans compter les centaines d’éclats d’obus désormais logés dans son corps. François a été libéré des Forces en 2016 après 17 ans de service. 

Photo: Archives personnelles François Dupéré

×

Photo: Archives personnelles François Dupéré

×

« On a tous une force intérieure. 


Il faut juste aller la chercher et l’exploiter au maximum. Aujourd’hui, j’essaie de mettre mon expérience à profit pour aider les autres, leur apprendre la résilience et l’art de rebondir. »

Photo: Archives personnelles François Dupéré

×

Photo: Archives personnelles François Dupéré

×

Photo: Archives personnelles François Dupéré

×

Photo: Archives personnelles François Dupéré

×
Using Format