LUC ROLLIN

ADJUDANT (ret)


Ayant servi à titre d’adjoint de peloton au sein du Royal 22e régiment, Luc a pris part à de nombreuses missions outre-mer. Après avoir été muté en Allemagne, il a participé à une opération de maintien de la paix à Chypre avant d’être déployé au Qatar lors de la guerre du Golfe. Il a ensuite participé à de nombreuses missions de guerre, notamment en Ex-Yougoslavie, où il a frôlé la mort lors d’un grave accident de véhicule blindé, puis en Bosnie et en Afghanistan. C’est suite à une mission profondément marquante en Haïti que Luc a fait face aux premiers signes d’un trouble de stress post-traumatique. Pendant 7 ans, il a caché sa maladie malgré les symptômes qui altéraient de plus en plus son fonctionnement et ses relations familiales. Ayant trouvé le courage de demander de l’aide, il a été libéré des Forces en 2013 après 34 ans de service.

Photo: Archives personnelles Luc Rollin

×

Photo: Archives personnelles Luc Rollin

×

« Ça faisait 7 ans que je dormais 

deux heures par nuit. 


Les images de tout ce qui s’est passé en Yougoslavie et en Haïti me hantaient. Je suis allé passer trois mois à l’hôpital des Anciens Combattants. J’ai fait un programme pour apprendre à contrôler ma colère, comprendre le stress post-traumatique et mieux gérer mes symptômes.


Je voudrais que tous les hommes sachent qu’aller cherche de l’aide n’est pas un signe de faiblesse. Ça m’a sauvé la vie. » 

Photo: Archives personnelles Luc Rollin

×

Photo: Archives personnelles Luc Rollin

×

Photo: Archives personnelles Luc Rollin

×

Photo: Archives personnelles Luc Rollin

×
Using Format